jeudi 17 janvier 2019

72 heures

72 heures, c'est le temps dont dispose Irène, âgée de 17 ans, pour revenir sur sa décision d'accoucher sous X ... 
J'ai trouvé ce livre intéressant, très touchant et chargé en émotion. On ressent beaucoup d'empathie pour Irène, le personnage principal, car les émotions sont très bien décrites et se font ressentir. Je me suis empressée de finir ce livre pour connaître sa décision mais également pour savoir ce que le nouveau-né allait devenir. L'acte d'Irène est courageux face à une décision aussi rude.
                                                                                                                                Alice Collège Balzac

lundi 14 janvier 2019

Sauvages

 
Suite de texte à partir de la fin du livre

« Je levai les yeux vers le ciel qui perçait à travers les branches d'épinettes et y contemplai l'étoile qui, je l'espérais, guiderait mes pas jusqu'à ceux de Stella... »


Au bout de plusieurs jours en raquettes dans la neige, je retrouvais les rails du train. Par chance celui qui me mènerait vers le sud passa, quatre heures environ après mon arrivée. Je montai dans un wagon à bestiaux, puis m'assoupis sur le sol et au bout d'un temps indéterminé, le train s'arrêta. En regardant dehors, je reconnus les belles forêts du Sud. Je sorti et un sentiment de bien-être m'envahit. Curieusement je retrouvais facilement le chemin de la forêt où je jouais étant petit avec Stella et à partir de cette forêt, toutes les traces de mon enfance. Un soir, je m'endormis perché dans un arbre. A l'aube, une main me réveilla.  J'ouvris les yeux et reconnus mon collier dans la main de quelqu'un assis une branche plus loin. C'était une fille d'une beauté exceptionnelle. Après quelques minutes à la regarder, je reconnus Stella. Dans les heures qui suivirent, je la priais de tout me raconter depuis mon départ. Elle m'amena là où elle avait courageusement enterrée ma mère. Je me recueillis devant sa tombe au moins une heure sans pouvoir sécher mes larmes. Stella avait aussi perdu sa mère trois ans auparavant. Elle me confia donc que rien ne la retenait plus ici puisque j'étais revenu. Nous décidâmes donc de prendre le train ensemble vers une nouvelle destination. 

                                                                               Hana & Léna   Collège Balzac

Sauvages

J’ai adoré ce livre pour deux raisons. Il est d’un côté instructif, nous montrant une partie sombre de l’histoire : la souffrance que « Les Blancs » faisaient endurer aux indiens pour « les éduquer », en envoyant les enfants dans de soi-disant pensionnats pour leur arracher une partie d’eux-mêmes (un véritable génocide culturel). D’autre part, l’auteur dénonce toutes ces atrocités par le biais d’un adolescent indien qui vit dans un de ces fameux pensionnats. L’auteur réussit à nous captiver dans son roman, dosant bien le mélange entre information et histoire.
Antoine, Collège Balzac

dimanche 18 novembre 2018

La sélection 2019 !



-Florence Aubry, Titan noir, coll. "Doado", Rouergue jeunesse, avril 2018. [ #]
-Maïté Bernard, Paris est tout petit, Syros, février 2018. [ # 
-Nathalie Bernard, Sauvages, Thierry Magnier, août 2018. [ ]
-Antoine Dole, L'instant de la fracture, coll. "Ego", Talents hauts, août 2018. [ # ]
-Marie-Sophie Vermot, Soixante-douze heures, Thierry Magnier, février 2018. [ 

***

Rendez-vous le samedi 18 mai 2019, sur le 
pour connaître le lauréat de ce 6ème Prix A-Fictionados.

En attendant, belles lectures à toutes et à tous !

mardi 5 juin 2018

Et le lauréat 2018 est...

Le Prix A-Fictionados 2018 a été remis samedi à Marie Pavlenko pour Je suis ton soleil (éditions Flammarion).

Photo © Ouest France